Les élèves de la Seine-Maritime face aux risques majeurs

Jeudi 7 octobre 2010, de nombreux événements ont affecté le département de la Seine-Maritime : Des trains transportant des matières dangereuses ont déraillé, des camions citernes se sont renversés, des accidents se sont produits dans différentes usines chimiques et dans une centrale nucléaire, des trombes d'eau se sont abattues sur certains secteurs entraînant des inondations pendant qu'une violente tempête secouait plusieurs communes …

Transport de matière dangereuse

Tous ces événements fictifs ont permis aux établissements scolaires de tester la mise en oeuvre de leur Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs (PPMS) et de souligner la nécessité d’un entraînement régulier aux conduites à tenir en cas de catastrophe.

A la suite de la simulation, chaque établissement a analysé les fiches d'observation ce qui lui a permis d’actualiser son PPMS en remédiant aux anomalies constatées… avant la prochaine alerte !

La participation à cette « journée départementale PPMS » fut massive : près de 1200 établissements scolaires (85 %) ont réalisé un exercice de mise en sûreté (mise à l’abri/confinement ou évacuation, selon le scénario choisi). Le bilan de l’opération est très positif, d’autant plus qu’il s’agissait d’une action réalisée pour la première fois à grande échelle. Sa reconduction est d’ores et déjà envisagée, l’exercice PPMS devant devenir une habitude !

Quelques chiffres :

Type d’établissement
(Secteurs public et privé)
Nombre d’établissements
Participants / Total
Taux de participation
Ecoles  1064 / 1195  89,0 %
Collèges  96 / 134  71,6 %
Lycées  34 / 76  44,7 %
Autres (EREA, INSA)  2 / 4  50,0 %
Total  1196 / 1409  84,9 %

 

- 99,2 % des établissements ont déclenché l’exercice pendant les heures de cours - 0,8 % pendant le temps du midi (+ 1 déclenchement en soirée pour un internat)
- 63,2 % des simulations ont duré d’1/2h à 1h – 30,1 % moins d’1/2h – 6,7 % plus d’1h
- 77,1 % des scénarios ont été des accidents technologiques – 22,9 % des événements naturels
- 94,7 % des scénarios ont engendré un confinement – 5,3 % ont nécessité une évacuation
- 84,8 % des établissements ont renseigné des fiches d’observation sur le déroulement de l’exercice
- 81,3 % des établissements ont organisé un débriefing à la suite de l’exercice
- 68,3 % des établissements envisageaient de modifier leur PPMS à la suite de l’exercice
- 89,6 % des établissements ont trouvé intéressant de participer à une journée départementale PPMS

Quelques données techniques
La « journée départementale de mise en oeuvre des PPMS » a été organisée conjointement par la Préfecture, le Rectorat et l'Inspection Académique. Les responsables des établissements scolaires avaient préalablement été conviés à l’une des 4 réunions d’information co-animées par un représentant du service de la sécurité civile de la Préfecture et par un formateur du groupe Risques Majeurs et Environnement de l’académie de Rouen. Un dossier spécial « journée départementale PPMS », en ligne sur le site Internet RME, proposait différentes ressources permettant d’organiser la simulation (http://rme.ac-rouen.fr).

Sylvie SPECTE – ACMO académique – Coordinatrice Risques Majeurs et Environnement
Mission Hygiène et Sécurité – Académie de Rouen

logos
Copyright © 2009 Les risques majeurs. Conception & réalisation De Bussac Multimédia.