Assises nationales des risques naturels, les 19 et 20 janvier 2012 à Bordeaux

Pour la première fois en France, les Assises nationales des risques naturels réuniront l’ensemble des acteurs (collectivités, services de l’Etat, associations…), pour estimer les risques auxquels les communes sont exposées et définir les outils pour s’en protéger et y faire face. 

 
En France, la tempête Xynthia, tout comme les récentes inondations dans le sud, ont confimé combien les phénomènes naturels engendraient des risques importants non seulement pour la population, mais aussi pour l’économie et l’environnement
 
Pourquoi des Assises Nationales ?
Parce qu’une prévention efficace nécessite un socle commun de connaissances et des points de vue convergents, ces Assises permettront un réel échange entre l'ensemble des parties prenantes et feront émerger une réflexion commune pour progresser réellement dans la gestion des catastrophes naturelles. Elles permettront enfin de mieux structurer et élargir la plateforme française pour la prévention des risques naturels mise en place dans le cadre de la Stratégie de Prévention des Catastrophes Naturelles de l’ONU.
Prévenir les risques naturels, c'est réduire les conséquences dommageables des phénomènes naturels : préserver l'avenir et réduire la vulnérabilité de l'existant.
Cette prévention des risques naturels relève d'une politique publique, portée par l'État, mettant en œuvre différents types de mesures dans un registre extrêmement large : information, éducation, amélioration de la connaissance, évaluation des risques, réglementation, travaux de prévention, moyens d'accompagnement (études, conseils, financiers), etc.
 
Des évènements extrêmes, comme le tsunami japonais déclenchant la catastrophe nucléaire de Fukushima, militent pour des approches systémiques, tant pour les territoires pris en compte que pour l'éventail d'actions collectives et individuelles à mettre en place et à articuler.
 
Développer une culture commune face aux risques
Les Assises nationales des risques naturels se donnent pour ambition de développer une culture commune des acteurs intervenant dans les domaines composant la politique des risques naturels. Cette base, essentielle à la construction de territoires résilients, passe par :
·         des échanges entre l’Etat, les collectivités territoriales, les scientifiques, le monde associatif et les citoyens ;
·         une meilleure appropriation de la thématique et des problématiques par l’ensemble des parties prenantes ;
·         la mutualisation et le renforcement des démarches et actions collectives de prévention.
Services de l’Etat, élus, associations et ONG, organismes d’assurance, chercheurs, bureaux d’études, c’est par une représentativité exhaustive de l’ensemble des acteurs lors des assises que chacun progressera et qu’émergera une vision partagée.
Ces réunions doivent être le point de départ d'un réseau d'acteurs pérenne et d'actions suivies dans l'objectif premier de dépasser les contradictions, et de construire une vision commune et des choix partagés pour une action de prévention plus efficace.
 
« Dépasser les contradictions pour mieux agir ensemble »
L'objectif principal de ces Assises c'est bien que chaque acteur puisse exprimer son point de vue sur les thèmes qui lui paraissent essentiels en matière de prévention des risques.
Ces deux jours d'Assises seront l'occasion de développer les échanges entre la communauté scientifique et les acteurs de terrain en faisant remonter les besoins et les attentes des élus et des services de l'Etat auprès des ingénieurs et des chercheurs qui pourront mettre à leur service les technologies existantes et, si nécessaire, développer de nouveaux outils plus adéquats.
Les élus sont la pierre angulaire du dispositif de prévention des risques naturels, c'est pourquoi une parfaite connaissance des risques, des mesures existantes et des moyens de prévention à mettre en place demeure primordiale. Avec l’aide des services de l’Etat, l'élu doit orchestrer et décider face à l’ensemble des acteurs sur son territoire. Il est le garant de la sécurité des citoyens.
 

Programme


Jeudi 19 janvier 2012

10h30 Ouverture des assises :

Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement
 
Intervention de Margareta Wahlström, représentante spéciale du secrétaire des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe à l’ONU
 
11h15 Table ronde d’ouverture : « Dépasser les contradictions pour mieux agir ensemble »
 
Patrick Stefanini, Préfet de la région Aquitaine
Vincent Feltesse, Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU)
Jacques Pélissard, Président de l’Association des Maires de France
Roger Genet, Directeur Général Irstea
Bernard Spitz, Président de la Fédération Française des Sociétés d'Assurances
Josette Fays, Coprésidente de l’Union Nationale des Associations de Lutte Contre les Inondations
 
14h30    9 ateliers simultanés 
  1. Risques naturels et aménagement du territoire :
    comment concilier développement des territoires et prévention des risques ?
  2. Comment réduire les conséquences des inondations et la vulnérabilité de son territoire ?
  3. Gestion du territoire : quelles stratégies d’aménagement des territoires soumis aux risques littoraux ?
  4. Recherche, décision et gestion des risques naturels : quelles interactions entre décideurs et chercheurs ?
  5. Comment nous sensibiliser à la prévention du risque sismique ?
  6. Quelle clarification de la gouvernance pour une action plus efficace ?
  7. Économie et risques : le poids de l'inaction ?
  8. Quelle culture du risque pour une adaptabilité du territoire ?
  9. Quand les risques naturels rencontrent les risques technologiques ? 

 

Vendredi 20 janvier 2012 

 9h00 Restitution des ateliers 

 
10h30 Table ronde finale : « Mieux agir ensemble » :
 
Margareta Wahlström, représentante spéciale du secrétaire des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe à l’ONU
Laurent Michel, Directeur Général de la Prévention des Risques (MEDDTL)
Christian Kert, Président du Conseil d’Orientation pour la Prévention des Risques Naturels Majeurs
Ian Clark, de l'unité civile « humanitarian aid and civil protection »
David Lorion, Vice-Président de la Région Réunion
Jean-Paul Delevoye, ancien médiateur de la République
 
12h10 Clôture :
 
Laurent Michel, Directeur Général de la Prévention des Risques (MEDDTL)
Christian Kert, Président du Conseil d’Orientation pour la Prévention des Risques Naturels Majeurs


S'inscrire aux Assises natioanles des risques naturels 2012

19 et 20 janvier 2012
au Palais des congrès de Bordeaux

logos iffo rme ihméc méddé HCFDC réseau ideal Science Frontières AFPCN l’institut des risques majeurs
Copyright © 2009 Les risques majeurs. Conception & réalisation De Bussac Multimédia.